Le mot santon vient du provençal « santoun » petit saint : contraction de sant et pitchoun. C’est un certain Jean-Louis Lagnel qui leur a donné leurs lettres de noblesse. On doit attendre les années 1830 pour voir s’instaurer en Provence la tradition des santons telle que nous la connaissons actuellement. En 1981 sortent les 12 premiers Santons wallons. Le succès rencontré sera à la base d'une belle histoire... Bonne visite ! Robert Noirhomme
Les dernier-nés de la famille, ou les nouveautés 2016: n°121 Le mineur de coticule n°122 La tricoteuse
Et l'an prochain ? Des projets: le ramoneur, le rémouleur et sa charrette, le brasseur, la fileuse, la femme aux « ekneyes », le bûcheron, l’ardoisier, le poinçonneur de tram, la femme au moulin à café, le vannier, l’huissier, le joueur de vielle, le cuisinier, la femme aux gaufres, le jeu de «quilles», des animaux : le bélier, le dindon, les pigeons...
LA WALLONIE EN SANTONS
© Robert Noirhomme - Blackman Editions 2016
Bienvenue Histoire Fabrication Mes santons La crèche Les animaux invités Les santons Un monde à part Les tirages spéciaux Un peu de wallon Prospectus Contact